By on 13 Juin 2023 in Non classé | 0 comments

Un hallux valgus, appelé communément « oignon », est une déformation du gros orteil. C’est la déformation la plus courante du pied, elle touche principalement les femmes. Elle peut être héréditaire ou acquise par une sollicitation trop important de l’avant pied. La forme et les appuis du pied jouent un rôle prédominant dans cette déformation. Les pieds égyptiens, les pieds plats, les pieds en pronation ou encore certains pieds creux ont une plus grande disposition à cette déformation du gros orteil. Le port de chaussures à talon et/ou très étroites peuvent amplifier le phénomène. Et bien sûr, le poids et l’âge sont d’autres facteurs de survenue de cette déformation. Quelle est l’évolution de hallux valgus ? Au premier stade de la déformation, une exostose située au bord interne du pied ou « oignon » naît et s’aggrave par le conflit avec la chaussure. La douleur apparait, au niveau de celle-ci, au contact de certaines chaussures ou après une marche prolongée. Il s’agit d’une inflammation simple (aspect chaud, rouge, gonflé, douloureux). Ce premier stade peut être très douloureux même en cas de petite déformation. Au deuxième stade de la déformation, deux possibilités : Soit les épisodes douloureux augmentent en intensité et/ou en fréquence. Soit les douleurs s’arrêtent, mais attention, la déformation elle, continue d’évoluer lentement. Dans les deux cas, la déformation s’accentue et entraîne sur le plus ou moins long terme la déformation du reste des orteils (en griffe) et l’apparition de callosités, voire de cors, sous la plante du pied et sur les orteils. La difficulté à se chausser augmente et les orteils deviennent de plus en plus rigides. Le pied n’est plus fonctionnel, ne travaille plus correctement (lors de la marche notamment) et induit des compensations et des problématiques  dans d’autres parties du corps (dos, hanches, genoux). Quel est le rôle des semelles orthopédiques ? Une paire d’orthèses plantaires est fortement recommandée dans le cas d’hallux valgus. Elles permettent de soulager la douleur en diminuant la pression sur l’articulation du gros orteil. Elles stoppent la déformation en agissant sur la forme et les appuis du pied. De plus, elles permettent de garder de la souplesse dans les orteils. Enfin, elles maintiennent une bonne fonctionnalité du pied et évitent les mauvaises compensations. Vous pouvez prendre...

Read More

By on 6 Juin 2023 in Non classé | 0 comments

Vous avez mal au(x)genou(x) et vous vous demandez si une paire de semelles peut vous soulager, la réponse est oui, dans la majorité des cas. Qu’est-ce que l’arthrose du genou ou gonarthrose ? L’arthrose du genou, appelée gonarthrose est une usure puis une destruction du cartilage articulaire, dans diverses zones de l’articulation du genou. Elle peut concerner le tibia, le péroné et la rotule (ou patella) qui sont les os qui constituent le genou. L’apparition de l’arthrose du genou est souvent liée à plusieurs facteurs et notamment  à certaines anomalies du genou qui peuvent favoriser l’apparition de l’arthrose, même si ces dernières n’ont jamais gêné le patient jusque-là, comme : – les jambes déviées vers l’intérieur ou l’extérieur (genu varum ou genu valgum) ; – les genoux en hyper-extension ; – une marche pied en dedans ou en « canard » ; – la rotule luxée, instable ou trop plate ; – le ligament croisé intérieur rompu; – le ménisque lésé ; Le poids, l’âge, certaines activités sollicitant beaucoup les genoux et maladies notamment inflammatoires (polyarthrite…) ou métaboliques (goutte…) sont d’autres facteurs qui favorisent l’arthrose du genou. Comment les semelles peuvent vous soulager  vos genoux? Les semelles ont pour but de diminuer les contraintes excessives appliquées à l’articulation du genou en rétablissant les appuis. Elles ont une action mécanique sur celui-ci. Elles agissent sur les anomalies du genou, les problèmes d’axe et de déviation. Elles permettent de rééquilibrer les tensions musculaires autour du genou (et ailleurs) et d’améliorer le mouvement. Bien sûr, les semelles ne guérissent pas l’arthrose mais permettent de mieux vivre avec elle. Elles peuvent permettre de freiner son évolution dans certains cas. C’est pourquoi, elles seront très efficaces au début de la...

Read More

By on 23 Mai 2023 in Non classé | 0 comments

Si vous avez mal à la base du pouce juste au-dessus du poignet, surtout lorsque vous utilisez votre pouce en pince avec un autre doigt, comme pour tourner une clef par exemple, il est fort probable que ce soit la rhizarthrose. Qu’est-ce que la rhizarthrose ? Ce nom particulier, désigne l’arthrose du pouce et plus exactement de l’articulation trapézo-métacarpienne, c’est-à-dire l’articulation qui relie le pouce au poignet. Cette problématique touche majoritairement les femmes après 50 ans, mais les hommes sont eux aussi touchés. Elle concerne souvent les deux mains avec une évolution plus marquées généralement sur la main dominante. Quels sont les facteurs favorisants l’arthrose du pouce? Tout d’abord, l’âge est un facteur favorisant. En effet, comme toute articulation, avec l’âge, le cartilage se dégrade, entraînant frottement et douleurs. Ensuite, les hormones et la ménopause, car les œstrogènes protègent le cartilage et ceux-ci diminues fortement au moment de la ménopause, d’où une prévalence chez la femme. La génétique peut aussi être en cause, il est fréquent qu’une personne atteinte de rhizarthrose ait un parent qui est lui-même touché. Bien entendu, les métiers et travaux manuels pénibles et de précision favorisent l’apparition de a rhizarthrose, d’autant plus s’ils sont pratiqués dans des conditions difficiles (froid, humidité…). Des antécédents de traumatisme du pouce (entorse, fracture…) mal soignés ou non peuvent aussi conduire à de l’arthrose du pouce. L’hyper laxité avec l’âge peut également conduire à la rhizarthrose. Quels sont les examens complémentaires au diagnostic ? La radiographie est le meilleur moyen de confirmer le diagnostic clinique et d’apprécier l’importance de la destruction articulaire. Quelles sont les solutions pour soulager la rhizarthrose ? La solution la plus efficace pour soulager l’arthrose du pouce est de porter une attelle thermoformée dite « de Repos » la nuit. Vous pouvez également la porter certain moment en journée. Elle va permettre, comme son nom l’indique, de mettre l’articulation dans une position de repos optimal et d’éviter les mouvements qui sont source de douleurs. En plus, il est possible de porter également, une attelle thermoformée dite « de fonction », plus petite et moins contraignante. Elle vous permettra de faire vos activités quotidienne, mais soutiendra l’articulation et la soulagera pendant la...

Read More